A l’automne, qu’il pleuve ou qu’il vente, je donne

Cette jolie accroche c’est celle de l’EFS, l’Etablissement Français du Sang, l’unique en France à collecter le sang des donneurs. Donner son sang, c’est simple, c’est rapide, et ça sauve des vies, c’est pour ça que je voulais en parler ici.

Je ne saurais plus très bien dire quand j’ai commencé à donner mon sang, ni ce qui m’y a motivée la première fois. Peut être le fait de suivre l’exemple de ma petite maman qui a beaucoup donné le sien, peut être aussi parce que je suis O-, c’est à dire donneuse universelle, autrement dit, je peux donner mon sang à tout le monde.

En tout cas, c’est pour moi une évidence, et une façon simple d’aider. Pour certains, ça sauvera leur vie, pour d’autres, ça les aidera dans leur quotidien de malade. Pour moi, c’est l’histoire d’une heure tout au plus passée dans un centre de don. Je sais que pour beaucoup la fameuse « piqûre » fait peur, alors je voulais vous raconter comment ça se passe, et à quoi ça sert, en espérant en convaincre certains parmi vous de sauter le pas.

1 // COMMENT CA SE PASSE ?

Concrètement, vous pouvez donner votre sang à peu près tout le temps, il y a des établissements qui le recueillent toute l’année. Mais comme les besoins sont grands, des collectes ponctuelles sont organisées très régulièrement, il y en a forcément près de chez vous, à votre bureau, bref à quelques minutes de là ou vous vivez ou de là où vous travaillez.

Et là, c’est très simple, ça se passe en 4 étapes :

Le questionnaire médical

D’abord, on vous fait remplir un questionnaire médical d’environ 3 pages, pour connaître vos antécédents, votre situation personnelle, vos habitudes, les médicaments que vous prenez, les maladies que vous avez ou que vous avez eues et les voyages que vous avez fait.

L’idée n’est pas de vous juger bien sûr, mais d’évaluer si votre sang pourrait être à risque pour les receveurs. Ainsi par exemple, si vous avez voyagé dans certains pays lointains, on laissera passer quelques mois avant de prendre votre sang, idem si vous changez régulièrement de partenaire, si vous êtes malade (un rhume, une gastro), si vous avez pris des antibiotiques, si vous avez passé une endoscopie récemment, etc. Vous pouvez retrouver ici tous les critères pour pouvoir donner.

L’entretien avec le médecin

Ensuite, vous passez un petit entretien de 5 minutes avec un médecin qui récupère votre questionnaire et fait le point avec vous.

Le prélèvement

Troisième étape : le prélèvement.

Vous vous installez pour que l’on collecte votre sang. La quantité prélevée dépendra de votre poids et de votre taille. A titre d’exemple, pour une femme d’1m70 et de 60 kg, c’est 480 ml.

Concrètement, vous êtes confortablement allongé, une infirmière vient vous poser l’aiguille après avoir parfois piqué d’abord votre doigt pour vérifier que vous avez assez de globules rouges. On vous demandera de serrer votre point de temps en temps pour que le sang circule bien, et une quinzaine de minutes plus tard, ce sera terminé !

La collation

Dernière étape : la collation. Certains y verront une récompense, mais c’est surtout qu’après un don de sang, on vous offre toujours des boissons et de quoi manger, histoire de reprendre quelques forces et un peu de sucre. Le temps de manger une petite madeleine, un croissant, un biscuit, de boire un jus de fruit, un café ou un thé, et vous êtes déjà reparti.

C’est vraiment l’histoire d’une heure dans votre journée maxiumum.

2 // A QUOI CA SERT ?

Le sang qui est collecté a plusieurs usages. D’abord, il faut savoir qu’il n’existe aucun substitut au sang, aucun médicament ou traitement de synthèse pour le remplacer, c’est pourquoi donner a tant d’importance.

Concrètement, aujourd’hui en France, nous avons besoin de 10 000 dons de sang par jour, et ce chiffre a plutôt tendance a augmenter sous l’effet de l’allongement de l’espérance de vie et des progrès de la médecine.

Le sang collecté sert :

  • Au traitement de maladies chroniques comme les maladies du sang et du cancer. Un exemple très concret, c’est le traitement de la drépanocytose., une maladie du sang qui se caractérise notamment par une forte anémie. Ceux qui en souffrent ont besoin de sang de la part de donneurs sains afin de rétablir un taux de globules rouges acceptable
  • Aux situations d’urgence : une hémorragie lors d’un accouchement, un accident, une opération chirurgicale
  • A la fabrication de certains médicaments

En bref, vous êtes majeur, vous avez moins de 70 ans, vous pesez plus de 50 kg ? Répondez au questionnaire questionnaire anonyme en ligne et voyez si vous pouvez donner votre sang dès maintenant. A vous de jouer !

LE SAVIEZ VOUS ?

  • 1 million de malades sont soignés chaque année grâce au don de sang
  • Les produits sanguins issus des dons de sang ont une durée de vie limitée, c’est pourquoi il faut donner régulièrement
  • Le don de sang est saisonnier, à certaines périodes (à Noël, pendant les vacances, pendant les grosses épidémies de grippe), on donne moins, alors que les besoins sont constants

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s