Retour en images sur mes voyages en 2017

Ça y est, 2017 a fait place à 2018, c’est l’heure des bilans. Avion, train, bateau, moto, voiture, que de kilomètres parcourus entre la France, la Russie et l’Asie …

Retour en arrière sur cette année pleine de découvertes, d’émerveillements parfois, de surprise, et de plaisir à chaque fois.

 

 

En janvier : Prague, toujours aussi belle 

IMG_20170121_152803.jpg

IMG_20170121_111349.jpg

En janvier, avant de partir pour un grand voyage, petit détour par Prague le temps d’un week-end. Dans mon souvenir, c’était une ville très romantique, je confirme ! C’est vraiment une belle ville, l’architecture est magnifique, d’un côté comme de l’autre du fameux pont Charles.

Prague est une ville très très froide à cette époque, l’occasion de tester de petits cafés cosy ou de jolis magasins de décoration mais aussi de se lancer dans un footing à la découverte de la ville de bon matin, et ça, c’est irremplaçable.

Pourquoi il faut y aller ? Pour l’ambiance et pour marcher des kilomètres dans une ville magnifique.

En janvier et février : Transsibérien, nous voilà !

IMG_20170214_142530.jpg

Depuis très longtemps j’avais envie d’un long voyage en train. J’adore ce mode de transport qui permet de prendre le temps, et de laisser défiler les paysages assis confortablement.

Le Transsibérien a été pour ça, et pendant trois semaines, une expérience vraiment formidable. De Moscou à Vladivostock (en passant avant par Saint Petersbourg), ce sont plus de 9 000 km que l’on parcourt à une vitesse moyenne de 60 km/h au sein d’un paysage totalement enneigé, dans lequel on s’amuse à trouver les quelques petites maisons aux cheminées qui fument.

IMG_20170204_090057.jpg

L’occasion aussi de découvrir des lieux et des villes magnifiques, encore plus par le froid glacial de l’hiver (jusqu’à -25 degrés) : Saint Petersbourg, Moscou (gros coup de coeur), Novossibirsk, la Sibérie, Irkoutsk, le lac Baïkal et bien sûr Vladivostock. De quoi en prendre plein les yeux, des émotions fortes, notamment le fait de marcher sur le lac Baïkal gelé ou sur l’océan gelé à Vladivostock.

IMG_20170210_142426.jpg

Mais aussi et surtout une expérience vraiment particulière dans le train. Quand on fait 3 jours consécutifs de train, on en prend le rythme : dormir, lire, parler, manger sont les seules activités dans le train. C’est fou comme ça fait du bien et comme c’est reposant. Pas d’impératif, pas de choix multiple d’activités parmi lesquelles choisir, pas d’urgence, pas de mal à ne rien faire. C’est vraiment quelque chose qu’il faut avoir fait une fois dans sa vie.

IMG_20170202_160253.jpg

Pourquoi il faut prendre le Transsibérien ? Pour apprécier le temps qui passe lentement et pour découvrir les bijoux de la Russie.

En mars : le marais poitevin ou le calme entre verdure et cours d’eau

sdr

En mars, weekend en famille à l’occasion d’un anniversaire. L’occasion de découvrir cette jolie région du marais poitevin, tout en douceur, au calme, au vert et sur l’eau.

Les paysages sont vraiment jolis et apaisants, un petit tour en barque en famille est idéal pour en prendre plein les yeux mais aussi la location d’un gîte rural avec animaux et fermiers autour pour retrouver un peu d’authenticité.

Pourquoi il faut aller dans le marais poitevin ? Pour se ressourcer à seulement quelques heures de Paris.

En mai, premiers pas à Saigon, Vietnam

IMG_20170524_101443.jpgEn mai dernier, je faisais ce que certains appellent ici le voyage « de reconnaissance » dans cette ville de Saigon qui allait être la mienne pour quelques mois.

Tout était nouveau, tout était différent et plein de surprises, des rues à la circulations, des habitations aux usages du quotidien. Le quartier de Thao Dien nous a révélé son plus beau profil avec quelques belles découvertes culinaires également. L’occasion aussi et surtout de trouver un appartement pour les mois qui allaient suivre.

Pourquoi il faut aller au Vietnam ? Parce que c’est le dépaysement total ! 

En juillet, à la découverte de l’Asie !

hong-kong-lemonandjuice-13.jpg

Qui connaît un peu sa géographie comprendra vite qu’Ho Chi Minh City est un point de départ idéal pour voyager en Asie. Beaucoup de destinations sont à moins de trois heures de vol, c’est tentant et … irresistible.

Première destination en juillet donc : Hong Kong. Un choc culturel, aussi parce que c’était la première fois que je visitais une grande ville d’Asie. Notre capitale française est certes une grande ville pour nous, mais comparée aux capitales asiatiques, elle est en fait toute petite.

Hong Kong, c’est grand, c’est dense, il y a du monde, beaucoup de buildings, un trafic dense également. Une première impression forte mais mitigée mais j’ai bien conscience de n’avoir vu qu’une toute petite partie de la ville et d’avoir notamment encore à découvrir la partie plus verte de Hong Kong.

Pourquoi il faut aller à Hong Kong ? Pour découvrir une facette de la Chine, pour se perdre entre ses rues et ses buildings gigantesques.

Bali Ubud Padi Bali Eco Villas Lemonandjuice (23).jpg

Juillet, c’était aussi le mois de mes quarante ans, direction Bali donc pour quelques jours au soleil et à la mer entre Kuta et Ubud. Gros coup de cœur pour notre hôtel à Ubud et pour les paysages de rizières paisibles et magnifiques.

Marina Bay Sands Singapour by night (10).jpg

Enfin juillet, c’était aussi ma première fois à Singapour. La aussi, le choc, et un gros gros coup de cœur pour cette cité état tout simplement époustouflante. La façon dont ils ont réussi à conserver le patrimoine existant et l’historique qui va avec, à construire des choses ultra-modernes et inventives, tout en conservant une part de végétation telle qu’on est en ville mais au vert en même temps est tout simplement impressionnante.

Pour y être allée trois fois à l’heure qu’il est, je recommande vraiment d’aller y passer au moins une semaine, il y a tellement de choses à faire : les quartiers indiens, chinois, arabes, les parcs et jardins, la ville, les quais, le zoo, le bord de mer, la ville de nuit, bref, tout est à voir. Un seul bémol : prévoir un bon budget car la vie à Singapour n’est vraiment pas donnée.

Pourquoi il faut aller à Singapour ? Parce qu’ils sont inventifs, parce que c’est un mélange réussi entre ville et vert et parce qu’il y a beaucoup de choses à faire.  

En août, retour à la maison, à Paris et dans les Landes 

davPremière escale dans les Landes pour revoir la famille au mois d’août. J’ai beau voir beaucoup de plages un peu partout dans le monde, les Landes n’ont rien à envier à bien d’autres bords de mer avec leurs longues plages larges au sable fin.

Ici c’était Seignosse, ses vagues et ses surveillants, et c’était vraiment chouette.

Pourquoi il faut aller sur les plages des Landes ? Parce qu’il y aura toujours de la plage pour vous, pour les vagues pour ceux qui aiment, pour les dunes de sables et l’odeur des pins …

dav

Une semaine à Paris ensuite, l’occasion de redécouvrir un quartier du 14ème : celui de Pernety avec ses quelques petites rues pavées et les jolies maisons et plantes de la rue des Thermopyles. Ça vaut vraiment une balade par beau temps.

Pourquoi il faut se balader à Pernety ? Pour découvrir un petit bout de campagne à Paris et une vie de quartier active.

En septembre, direction les côtes vietnamiennes

Plage de Vung Tau-Vietnam-Lemonandjuice (27).jpg

De Saigon, on a plusieurs options pour aller voir la mer sur un week-end. En septembre, nous en avons choisi deux, d’abord Vung Tau, la plus proche, à deux heures environ, que ce soit en voiture ou en bateau. Je n’ai jamais mis les pieds dans une mer aussi chaude !

Vung Tau a été aussi l’occasion de manger de très bons fruits de mer sur un night market qui vaut vraiment le détour.

sdrDeuxième option pour voir la mer : Ho Tram, un tout petit peu plus loin que Vung Tau, donc sur la même côte mais avec des hôtels plus espacés les uns des autres et donc aussi avec plus de place et certains endroits vraiment agréables et calmes comme le Ho Tram Beach Boutique Resort & Spa.

Pourquoi passer un weekend à la mer quand on habite à Ho Chi Minh City ? Parce qu’en deux bonnes heures, on est sur des plages de sable blanc et dans une eau très chaude, à l’abri du bruit de la ville.

En novembre, à la découverte de la belle Hoi An … sous la pluie et des plages de Mui Ne

sdr

Hoi An, dans le Centre-Nord du Vietnam est inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco. Pas difficile de comprendre pourquoi en visitant cette très jolie ville où le temps s’est un peu arrêté. Les rues sont décorées de lampions le soir, qui éclairent les vieilles maisons traditionnelles toutes plus belles les unes que les autres.

hoi-an-de-nuit-vietnam-2.jpg

Pour nous, ça a été sous la pluie pendant deux jours, à tel point que l’on a évacué notre hôtel en barque le dernier jour, mais ça fait aussi partie du souvenir particulier que nous a laissé cette ville.

Evacuation Hoi An Sous la pluie Vietnam (22).jpg

Pourquoi il faut visiter Hoi An ? Pour son patrimoine, pour ses illuminations, pour ses boutiques de souvenirs et ses tailleurs.

sdrFin de mois moins pluvieux du côté de Mui Ne, station balnéaire un peu plus au Nord que Vung Tau et Ho Tram, à environ 4 heures de voiture de Saigon.

davMui Ne est connue pour ses bateaux de pêcheurs, ses plages, ses dunes, et aussi pour son vent : c’est là que viennent les amateurs de kitesurf et en effet, on en voit des dizaines dans les airs.

davPourquoi il faut passer un weekend à Mui Ne ? Parce qu’à 4 heures de route de Saigon, on se retrouve sur de très belles plages, et pas que, pour ceux qui ont envie d’un peu de sport pour monter jusqu’en haut des dunes.

En décembre : entre les temples du Cambodge, le delta du Mekong et l’île de Phu Quoc

dav

En seulement 55 minutes d’avion de Saigon, on se retrouve à Siem Reap au Cambodge. Pas d’excuse donc pour ne pas revoir ses magnifiques temples. Il y a certes bien plus de monde qu’il y a dix ans, mais c’est toujours aussi impressionnant, par la quantité de temples à voir, par leur très bel état de conservation/restauration, et pour le plaisir de revoir les Cambodgiens particulièrement souriants et accueillants.

Ajoutez à ça un semi-marathon dans les temples et l’occasion était toute trouvée.

Pourquoi il faut visiter Angkor ? Parce que c’est différent, magnifique, bien entretenu et qu’un weekend à lui tout seul ne suffit pas pour tout voir.

IMG_20171222_145710.jpg

Autre incontournable visité en décembre : le delta du Mekong, la vie sur le fleuve, les maisons sur pilotis, les bateaux divers et variés. Cela vaut largement un weekend même si comme je l’ai expliqué ici, il faut faire le bon choix de programme.

Pourquoi il faut aller dans le delta ? Pour découvrir la vie autour du fleuve, au rythme des bateaux et de l’eau.

Ong Lang Beach Phu Quoc Vietnam  (13).JPGDernière destination de l’année : Phu Quoc, une petite île vietnamienne au sud du Cambodge. Au programme : plage, plage et plage, mais aussi pour ceux qui le souhaitent visite d’usines de production de Nuoc Nam, fermes perlières, balades en scooter et bien d’autres choses encore.

Les plages sont vraiment très belles, elles sont aussi très différentes les unes des autres donc il faut faire les bons choix, notamment pour trouver celles plus sauvages et moins visitées que les autres. Je recommande vraiment Ong Lang Beach qui répond à ces critères. Une sorte de petit paradis …

Pourquoi il faut se baigner à Phu Quoc ? Parce que les plages sont belles, parce que c’est à seulement une heure d’avion de Saigon et que parce que certaines plages sont encore sauvages.

Voilà pour 2017, que nous réserve l’année 2018 maintenant ? Il y a tellement d’autres destinations à voir, tellement de choses à découvrir … Peut être une petite wishlist bientôt …

 

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s