Vietnam – Weekend dans le Delta du Mekong

Un immanquable dans le Sud du Vietnam : le delta du Mekong. Juste avant Noël, direction donc le « grenier à riz » du Vietnam, ou encore les 9 dragons si l’on traduit en français le nom vietnamien du delta.

L’occasion de redécouvrir ce delta et d’en voir ses différentes facettes …

Visiter le delta du Mekong était pour moi un casse-tête : beaucoup d’offres, beaucoup d’agences, la possibilité d’y aller en speedboat, en voiture, en mini-bus, en transports publics, plusieurs villes, plusieurs marchés flottants, bref, un vrai sac de nœuds malgré des heures passées sur Internet. J’ai fini par jeter mon dévolu sur un pack que j’appellerais « confort » puisque entièrement organisé, de porte à porte.

Je ne vais pas ménager de suspense, j’en reviens mitigée. Clairement, il faut faire le delta du Mekong, il faut voir les habitations au bord de l’eau, comprendre la vie sur l’eau,  comprendre l’utilité des différents types de bateaux que l’on croise, découvrir comment sont organisées les différentes habitations sur les rives se rendre compte des conditions de vie sur place, profiter de la végétation luxuriante et d’un rythme de vie bien différent de celui de la ville à Saigon : voir un peu plus de vélos que de scooters et une vie organisée entièrement sur le fleuve.

IMG_20171222_151940.jpg

IMG_20171222_114250.jpg

On peut voir les cultures au bord de l’eau, les différentes installations pour la pisciculture et les différents bateaux de pêche viviers ou qui tirent des filets, et même des stations services pour les bateaux.

davdav

Mon regret ne vient pas de là, mais plutôt de l’aspect très très touristique du delta, que je n’avais plus en mémoire (mais mon dernier voyage datait d’il y a plus de dix ans). Peut-être du au choix du fameux pack, mais je n’en suis même pas sûre.

Peut-être aussi, soyons très honnêtes, que je mets désormais la barre un peu haute : quand on vit au Vietnam depuis plusieurs mois, on « connait » un peu plus le mode de vie et on sait ce qui est traditionnel et ce qui est plus touristique. Et je pense que quelqu’un qui vient pour deux semaines en vacances au Vietnam trouvera ce « pack » génial.

Ce pack justement, en quoi il consiste ? Côté pile … Un chauffeur vient vous chercher où que vous soyez à Ho Chi Minh. Deux heures trente de route plus tard, vous voilà à Cai Be où un petit bateau à moteur vous aide à rejoindre un très beau bateau en bois à deux ponts.

IMG-20171223-WA0026.JPGLà, vous prenez votre cabine, très soignée, très jolie, et pouvez vous détendre sur le pont dans des transats en regardant la vie sur le fleuve : bateaux, vie sur la rive, pêche, etc. Les repas, copieux, sont servis sur le bateau, c’est vraiment une jolie parenthèse ponctuée des commentaires d’un guide sur le bateau.

Cochinchine Mekong Delta Vietnam (3).jpgDans l’après-midi, vous embarquez à nouveau dans le petit bateau à moteur direction Sadec.

IMG_20171223_163036.jpg

L’occasion de découvrir cette ville rendue fameuse notamment par Marguerite Duras et son roman L’amant. On y visite donc un temple chinois, mais aussi la maison de l’amant chinois de Marguerite Duras, l’école où enseignait sa mère, le marché de Sadec, une coopérative qui fabrique des sucreries à base de noix de coco, de sucre et de riz. Cela peut se faire à pieds ou à vélo.

Ensuite, retour sur le bateau, petit massage des pieds, apéritif, dîner et nuit à bord.  C’est vraiment agréable de se réveiller le lendemain matin à bord de ce beau bateau.

Cochinchine Mekong Delta Vietnam (2).jpg

Petit déjeuner à sept heures et en route en petit bateau à nouveau pour le marché flottant de Cai Be. Ces fameux marchés où les vendeurs et grossistes exposent leurs produits directement dans leurs bateaux. Pour les identifier, il faut regarder les cannes en bambous et voir quel produit y est accroché. Les cannes en bambou remplacent les enseignes !

dav

Ensuite, on prend ses marques au très joli Mekong Lodge, un hôtel sur le bord du Mekong, fait de bungalows disséminés dans un jardin très vert et bien entretenu, avec chacun sa petite piscine, et qui propose également une très grande et très belle piscine pour se rafraîchir avant ou après les différentes balades.

Là aussi le déjeuner est très copieux, et on goûte notamment au fameux poisson « oreille d’éléphant », un poisson plat que l’on mange frit dans des feuilles de riz fraîches.

Dernière visite dans le verger de la rive juste en face de l’hôtel, l’occasion de découvrir une végétation luxuriante, un environnement calme et des quantités de fruits hallucinantes. A pied, et en sampan, ces bateaux à rames plats constitués de trois pans de bois, et qui permettent de s’enfoncer un peu plus dans les petits arroyos du delta.

dav

Le soir, de retour à l’hôtel, un cours de cuisine est organisé, on repart ainsi en sachant rouler des nems et préparer des raviolis, que l’on déguste juste après.

Petit déjeuner le lendemain au bord de l’eau et dernière matinée à la piscine ou à se balader autour de l’hôtel. On a doit à un autre « pack » : jacuzzi-sauna-massage des pieds, qui a le mérite d’occuper un petit peu la matinée et d’être relaxant. Dernier déjeuner puis retour au port de Cai Be et retour en voiture à Ho Chi Minh.

dav

Joli programme donc, plutôt complet, et qui permet de découvrir pas mal de choses.

Maintenant, côté face pour être totalement objective et complète … Le bateau sur lequel on passe la nuit (le Cochinchine) fait en fait un aller-retour entre Cai Be et Sadec. Comme il est assez gros, il ne peut pas passer par de plus petits canaux et on longe donc des chantiers navals et même quelques usines de transformation de riz ou de céréales, intéressant mais pas forcément à faire dans les deux sens.

IMG_20171222_145523.jpg

Mais surtout les visites … on se croise entre touristes, on nous propose des souvenirs et des cartes postales. C’est très succinct, sauf la maison de l’amant et le temple chinois. Le sampan nous fait faire la même visite qu’à pied dans le verger, et surtout plus personne n’utilise de sampan sans moteur. Le marché flottant était terminé, les bateaux étaient vides et il n’y avait aucun acheteur, il faut y aller beaucoup plus tôt le matin.

Les massages des pieds que ce soit sur le bateau ou à l’hôtel ne sont pas de vrais massages, le cours de cuisine n’en est pas un non plus : trois plats en trente minutes et on ne fait en fait que regarder.

IMG_20171222_113505.jpg

En résumé, pour un week-end confort, très bien organisé et qui donne une première idée du Mekong, ce « pack » est très bien. Par contre si vous voulez vous enfoncer plus dans la vie quotidienne du delta et sortir des routes touristiques, il faudra chercher autre chose. Et espérer que c’est encore possible de le trouver.

 

 

 

 

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s