Redécouvrir les magnifiques temples d’Angkor le temps d’un week-end

Ce weekend, direction Siem Reap pour participer au semi-marathon d’Angkor et en profiter pour redécouvrir ces magnifiques temples.

Sous un soleil magnifique, au rythme des tuc-tuc, sous l’œil bienveillant et souriant des Cambodgiens et dans un hôtel paradisiaque, un long weekend particulièrement agréable.

Il y a plus de dix ans maintenant, j’avais déjà eu la chance de découvrir les temples d’Angkor. Je n’en avais que des souvenirs assez flou, et aucune image précise de Siem Reap.

J’avais en tête le sourire des Cambodgiens, et celui-ci n’a pas changé, ça fait vraiment plaisir. Les Vietnamiens sont aussi très souriants, mais finalement, culturellement, on pourrait dire qu’il ne s’agit pas du même sourire. Il faut dire aussi que Siem Reap est une ville très touristique et que tout est fait pour que l’on s’y sente bien, et bien accueilli.

Tuc tuc Siem Reap Cambodge.jpg

Pour démarrer, pick up en tuc-tuc pour aller de l’aéroport à l’hôtel. Une première vision de ce qu’est devenue Siem Reap dix ans plus tard, une ville très touristique, beaucoup de beaux hôtels et resorts bien entretenus, mais surtout beaucoup beaucoup de tuc-tuc, chacun personnalisé par son chauffeur. Résultat, on avance lentement mais sûrement et on épouse petit à petit le rythme du Cambodge.

Isann lodge Siem Reap Cambodge (6).jpg

L’hôtel est une très bonne surprise. Pour la modique somme de trente euros par nuit, les chambres sont très spacieuses, la piscine est un petit paradis à elle toute seule, quand on est dedans, on est complètement entouré de verdure, c’est vraiment agréable.

Isann Lodge Siem Reap Cambodge (8).jpg

Le restaurant de l’hôtel sert une carte courte mais digne d’un restaurant et les plats sont à la fois simples et savoureux. On est à la campagne, les fruits et légumes viennent du jardin et du potager à côté desquels on prend ses repas. Ça s’appelle Isann Lodge et ça vaut vraiment vraiment la peine, malgré un quart d’heure en tuc-tuc pour rejoindre le centre.

dav

Samedi, en route pour la visite des temples avec le pass un jour. Le principe, c’est que l’on part de l’hôtel en tuc-tuc et que celui ci ne nous quittera pas de la journée, nous amenant de temple en temple et attendant à chaque fois à la sortie pour nous récupérer.

C’est assez drôle de voir les chauffeurs attendre : ils installent un hamac dans leur tuc-tuc, font une petite sieste et guettent ensuite le retour de leurs clients en veillant bien à ne pas les faire attendre.

Notre circuit pour cette fois : Angkor Wat, le plus connu, toujours aussi beau, mais plutôt pris d’assaut par les touristes et … par les bus de Chinois qui voyagent décidément plus qu’il y a dix ans.

Ensuite le petit temple de Banteai Kdey, beaucoup plus calme, plus isolé, avec moins de monde et une ambiance vraiment agréable. Là, la nature prend sa place, et fait bouger les pierres, c’est vraiment très beau à voir. Puis le gigantesque temple d’Angkor Thom, le fameux lieu du tournage de Tomb Raider où les arbres ont repris leurs droits.

Et enfin dernière étape et pas des moindres : le temple Bayan et ses immenses visages de Bouddha. De jour, c’est magnifique, et de nuit, c’est magique …

sdr

Temple de Bayan Angkor Siem Reap Cambodge.jpg

Dimanche, direction le semi-marathon. Départ prévu à 6 heures, un peu chamboulé par le passage du premier ministre à Siem Reap mais à 6 heures 30, ce sont bien plus de deux milles coureurs qui s’élancent, presque autant sur le 10 km et encore des centaines d’autres, en famille, sur le 3 km.

Semi Anglor Siem Reap Cambodge (7).jpg

Le parcours est ombragé, fait le tour des temples, au départ du temple de Bayan. L’ambiance est vraiment animée, il fait bon, pas encore trop chaud, et chacun court avec beaucoup de cœur, y compris un jeune garçon en béquilles !

Isann lodge Siem Reap Cambodge (4).jpg

Fin du week-end entre la piscine de l’hôtel, difficile d’y résister, massage et soirée à Siem Reap avec en prime une glace « locale » : les fried ice cream rolls. En fait on étale une crème sur une plaque glacée, elle est mélangée, écrasée, coupée car elle se glace au fur et à mesure. Elle est ensuite étalée, elle devient alors une crème glacée, et on l’enroule pour en faire des rolls. C’est vraiment bon, à base de crème et de fruits frais au choix, et la préparation vaut le coup d’œil.

En résumé, quatre jours à Siem Reap c’est vraiment idéal pour voir les temples, profiter de Siem Reap, passer du temps avec les Cambodgiens qui sont particulièrement souriants et accueillants et … bien manger !

 

 

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s