Un food tour de bon matin à Saigon

Dans la catégorie des choses à faire si on passe quelques jours à Saigon, je conseille dans hésiter le food tour avec Saigon Cooking Class.

L’occasion pendant une matinée complète de goûter à tout un tas de fruits, boissons et petits plats super typiques que l’on regarde parfois d’un air un peu suspicieux. En route donc pour le D3.

Dimanche matin, 8h30, rendez vous au dessus du restaurant Hoa Tuc, non pas pour un cours de cuisine cette fois mais pour prendre un taxi et rejoindre un marché du D3 qui ne fait pas partie de ceux qu’on trouve dans les guides et pour cause : il n’est pas franchement officiel.

sdr

En fait ce sont surtout les habitants de la rue qui utilisent leur pallier, leur rez de chaussée ou tout simplement le trottoir pour vendre … ce qu’ils ont envie de vendre : des fruits, de la viande, des chaussures, des légumes, des poissons séchés, sans aucun ordre apparent, ce qui le différencie des marchés traditionnels sur lesquels les aliments sont au moins « rangés » par type.

C’est là que notre guide nous fait goûter quelques fruits étonnants : de toutes petites pommes marrons bien croquantes, des kakis sucrés, ou encore ce qui ressemble un peu à une grosse pomme verte bien ronde et bien lisse, et que ‘on masse un peu pour qu’elle soit meilleure.

IMG_20171112_085636.jpg

L’occasion aussi de goûter une sorte d’infusion d’une dizaine d’herbes mélangées, ça donne une boisson marron, sucrée et servie très fraîche dans des petites bouteilles en plastique et c’est vraiment délicieux.

Food tour infusion aux herbes Saigon Vietnam

Ensuite direction le marché Vuon Chuoi, plus officiel celui-ci, où l’on retrouve les stands traditionnels. L’occasion de goûter aux banana fritters, des beignets de banane dans une pâte généreuse mais sans le sucre qui en gâcherait tout le goût.

Food tour marché Vuon Chuoi SAigon D3

Ensuite il est temps de passer au salé. Direction donc un tout petit stand accolé à une maison où la cuisinière prépare les plats dans sa propre cuisine, étendue un peu sur le trottoir. Nous voilà assis sur de tout petits tabourets autour d’une table non moins petite. Au menu : rice flour with eggs : des petits carrés de pâte de farine de riz sautés au wok, mixés à des oeufs frais et arrosés de sauce soja. Ce sera mon plat préféré de la matinée.

davAu menu aussi du sticky rice dans des feuilles de bambous qui lui ont donné une couleur marron. L’un salé à la viande, l’autre plus sucré à la purée de haricots de soja. C’est apparemment un plat très apprécié par les étudiants : facile à transporter et à manger, coupe faim et ps cher du tout.

IMG_20171112_100451.jpg

Au menu enfin des banh xèo, les fameuses crêpes croustillantes dans lesquels on trouve des légumes et.ou de la viande, et que l’on enveloppe dans plusieurs sortes de feuilles aromatiques avant de les tremper dans une sauce aigre-douce.

En accompagnement de tout ça, un café vietnamien pour certain (attention, c’est fort) ou un jus de canne. On en vit un peu partout, c’est vraiment très bon, sans sucre ajouté (il y en a suffisamment dans la canne) et servi avec le jus d’un ou deux kumquats ce qui relève encore un peu le goût.

Nous voilà repus, nous continuons donc mais c’est loin d’être terminé ! Nous continuons donc notre chemin vers LE spécialiste des banh mi mais passons d’abord par le marché aux fleurs le plus grand de Saigon, où l’on peut acheter des fleurs en grosses quantités pour de grandes occasions.

IMG_20171112_113849.jpg

C’est aussi là que les fleuristes viennent s’approvisionner. Il y a énormément de choix, beaucoup de roses, de lys, des fleurs de lotus, des œillets et bien d’autres encore qui peuvent aussi être intégrés dans de magnifiques compositions.

IMG_20171112_114314.jpg

Passé ce marché, avant dernière étape de notre parcours culinaire donc : le banh mi. Ici i ln’est pas servi tout prêt mais plutôt de manière traditionnelle, à composer soi même : petite poêlée d’œufs frits, coupelle de mayonnaise, coupelle de pâté, saucisson, concombres et pain frais bien croustillant, le tout accompagné de thé. C’est trop, mais c’est un régal.

IMG_20171112_104727.jpg

Quelques bananes en brochettes plus tard, nous finissons par des nems et des brochettes de boeuf dans des feuilles de bétel qui finiront de nous emplir l’estomac.

Il est 12h30, ça fait quatre heures que l’on déambule en dégustant es spécialités locales et en découvrant les coutumes du coin. On a essayé et appris de nouvelles choses, il ne nous reste plus qu’ faire une sieste !

Saigon Cooking Class, Food Tour, 50$, de 8h30 à 12h30
Peut aussi se faire en scooter

 

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s