Hoi An inondée Vietnam

Hoi An, sous la pluie, et en barque

Comme chacun sait, Hoi An fait partie du patrimoine mondial de L’Unesco, Hué, à 4 heures de route, idem, rien de mieux donc qu’un petit week-end de quatre jours pour partir à leur découverte. C’était sans compter sur le typhon Damrey, plus au Sud pourtant, et les inondations qu’il a provoquées.

Hoi An mérite sans aucun doute d’y passer quelques jours, pour les férus d’histoire, mais aussi pour le plaisir des yeux. Le vieux centre est vraiment beau, tout de jaune vêtu. Les rues sont piétonnes la plupart du temps, un vrai plaisir pour enfin pouvoir se balader, et aussi pour les oreilles (voir pourquoi ici, en rapport avec Saigon).

Rue de Hoi An Centre du Vietnam

Rue de Hoi An sous la pluie, Centre du VietnamC’est une succession de vieilles maisons traditionnelles transformées souvent en de petites boutiques de souvenirs vraiment jolies, et bien sûr de tailleurs puisque Hoi An est aussi connue pour ça : en vingt-quatre ou quarante-huit heures, vous pouvez vous faire faire des vêtements sur mesure, soit à partir d’un modèle que vous avez, soit à partir d’un modèle exposé.

Tailleur de Hoi An, centre du Vietnam

La pluie aidant, nous n’avons pas vraiment eu l’occasion de nous y arrêter, pressés que nous étions de profiter des quelques moments d’accalmies pour visiter la ville avec une guide.

L’occasion de visiter des temples chinois et de vieilles maisons traditionnelles magnifiques et bien préservées. Pour tout dire cependant, j’ai re-découvert le tourisme à Hoi An, finalement assez absent à Ho Chi Minh : au dernier étage ou dans la dernière pièce de la maison que l’on vous fait visiter, vous tombez toujours sur une vente de nappes brodées, de souvenirs, de vieilles pièces de monnaie, d’encens, etc.

Temple chinois à Hoi An, Vietnam
Maison traditionnelle Hoi An, Centre du Vietnam

Maison traditionnelle à Hoi An, Vietnam Mais Hoi An est aussi pleine de restaurants et de cafés où faire une pause quand il fait chaud, ou plutôt dans notre cas, quand il pleut.

Je conseille tout particulièrement le Reaching Out Tea House qui est tenu par des malentendants. Le lieu est vraiment beau, dans une vieille maison traditionnelle ouverte sur l’extérieur. On peut y prendre toutes sortes de thés, et en acheter aussi, accompagnés de biscuits maison dans une atmosphère assez cosy et surtout très calme. 

Reaching out tea house à Hoi An Vietnam L’histoire de ce café est bien plus longue, et elle est à découvrir ici. Mais pour un moment au sec et déguster de bons thés dans une vaisselle presque « dînette » pour nos standards européens, c’est vraiment chouette.

Service de thé au Reaching out tea house Hoi AnParce que, vous l’aurez compris, notre séjour à Hoi An s’est terminé sous les eaux.

Samedi soir la pluie tombe fort, on achète des ponchos pour rejoindre notre hôtel, le Lantana Boutique Hotel que je conseille vivement d’ailleurs, super accueil, très bon petit déjeuner, vue sur la rivière et très jolies chambres.

Lantana Boutique hotel sur la rivière à Hoi An VietnamBref, dimanche, les valises sont faites, et nous sommes prêts à rejoindre le driver qui nous emmènera en un peu plus de cinq heures jusqu’à Hué que nous voulons visiter : sa cité impériale, ses tombeaux, sa rivière …

Mais c’est sans compter sur la pluie qui n’a cessé de toute la nuit et qui a fait déborder la rivière. Au petit matin donc, c’est simple : on ne distingue plus la rivière de la rue ni des trottoirs. Sur la photo ci-dessous, il faut imaginer que la veille, au pied de l’homme en poncho, il y avait quatre ou cinq marches, puis un trottoir, puis une rue de peut être trois ou quatre mètres de large et, enfin, la rivière.

sdr

Après quelques discussions, et le temps de comprendre la situation, le gérant nous donne dix minutes pour nous décider : soit nous partons pour Da Nang et l’aéroport qui nous permettra de rentrer à Saigon, soit nous restons à l’hôtel sans en sortir car l’eau va continuer de monter.

Nous choisissons de retourner à l’aéroport pour essayer de trouver un vol. J’ai peur que le trajet en voiture jusqu’à Hué ne soit trop dangereux et je ne vois pas tellement l’intérêt d’une journée de plus à l’hôtel sous la pluie. Résultat : c’est en barque que nous sommes évacués de l’hôtel pour rejoindre une voiture au sec.

Départ en barque de Hoi AnEn soi, l’expérience était assez drôle une fois que l’on a à peu près compris ce qu’il se passait. Le gérant de l’hôtel était plutôt zen et partout à Hoi An les habitants marquent au mur les crues précédentes, ils semblent y être habitués. Voir Hoi An de cette façon n’est tout de même pas commun.

Hoi An sous les eaux, Vietnam

Inondations à Hoi An, Centre du Vietnam

Hoi An sous les eaux, Centre du VietnamBien sûr, nous étions loin de penser que le typhon avait eu de telles conséquences et tué autant de personnes dans le centre du Vietnam. Hué n’avait apparemment pas connu de telles crues depuis des années.

Une expérience dont nous nous souviendrons donc longtemps … Quitte à retourner voir Hoi An sous le soleil cette fois …

2 bonnes adresses : 
Le Lantana Boutique Hotel www.lantanahoian.com
La tea house www.reachingoutvietnam.com/teahouse/the-teahouse/

 

 

 

 

 

 

 

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s