Le Speedboat vers Vung Tau, Vietnam

Mes petits et grands plaisirs de la semaine #8

Encore une semaine sous un grand soleil, au minimum 35 degrés et quasiment pas de pluie, et ça c’est déjà un grand plaisir à part entière.

Une semaine un peu plus à la découverte ce qui que l’on trouve à Saigon et à quelques heures de la ville. Un mélange de plage, spectacle, et de petites choses minuscules qui ont embelli mon quotidien.

 

1 // Passer le week-end à Vung Tau, petite ville balnéaire du Sud du Vietnam

davAprès un peu plus de deux mois passés au Vietnam, il était temps de mettre un peu les pieds dans l’eau et de goûter l’eau de la mer de Chine.

Vung Tau a le mérite d’être à deux heures de bateau du centre de Saigon, ce qui permet d’y passer juste un weekend. Si les avis sont mitigés sur cette station balnéaire typiquement vietnamienne, mon avis est fait : ça vaut vraiment la peine, je vous raconte tout ici. Nous avons passé un weekend sous le soleil entre plage de sable fin, piscine et découvertes culinaires et c’était vraiment agréable.

2 // Trouver de bons fruits 

IMG_20170724_071524.jpg

Alors oui, bien sûr, le Vietnam regorge de fruits, variés, colorés, bizarres pour quelques uns. Et si certains sont en effet particulièrement juteux et savoureux, d’autres ont le mérite d’être rafraîchissants mais pas forcément d’avoir beaucoup de goût.

Résultat, j’étais très heureuse cette semaine de trouver un bon melon, de jolies framboises et un avocat délicieux … Je sais ça n’a l’air de rien mais … ça fait du bien !

3 // Aller voir le AO Show à l’opéra de Saigon 

AO show, opéra de Saigon, la vie au Vietnam

Grande joie la semaine dernière que de pouvoir aller à l’opéra. Les habitudes parisiennes ont la vie dure ici, on trouve assez peu de pièces, de concerts, d’événements à faire au pied levé. J’ai donc jeter mon dévolu sur le fameux AO show, un spectacle donné à l’opéra de Saigon et qui fait le parallèle entre vie traditionnelle et vie moderne au Vietnam.

C’est très esthétique, très joli, accessoirisé de nombreux paniers en bambous et de grands bambous. Je pense que ça aurait beaucoup de succès en France, je ne sais pas s’ils ont imaginé s’exporter, mais ils devraient.

4 // Prévoir les futures sorties et autres voyages pour les semaines à venir Semi marathon d'Angkor Wat au Cambodge, décembre 2017

N’oublions pas ce que l’on s’est déjà dit : il faut profiter d’être ici au Vietnam pour visiter le Vietnam bien sûr mais aussi l’Asie, découvrir ce qu’il y a à découvrir, la vie au quotidien, la plage, les sites, l’histoire …

Résultat, au programme dans les jours, semaines ou mois qui viennent : visiter le centre d’Ho Ci Minh avec une historienne pour bien comprendre le Vietnam; faire une demie-journée autour du thème de la calligraphie, thème que j’aime beaucoup; aller à CCIV pour une matinée sur le Vietnam, son économie, ses lois, les différences interculturelles; un semi-marathon dans les temples d’Angkor au Cambodge, un week-end à Mui Ne, autre station balnéaire vietnamienne, ou encore Phu Quoc, une petite île au Sud du Cambodge, etc, etc.

Bref, il y a encore vraiment de quoi faire !

5 // Finir le dernier roman de Delphine de Vigan

Le roman D'après une histoire vraie de Delphine de Vigan

J’en parlais la semaine dernière, il ne m’a fallu que quelques jours pour le terminer. Je dirai épatant. Très bien construit, ce roman-thriller psychologique nous fait douter jusqu’au dernières, voir jusqu’à la dernière page.

En résumé, Delphine de Vigan écrit à la première personne, elle raconte la période difficile qu’elle a traversée après la publication de son dernier roman qui racontait de façon autobiographique l’histoire, tourmentée, de sa famille.

Elle nous dit pourquoi et comment les réactions ont été variées et parfois violentes suite à sa publication et l’état étrange (et sa peur de la page blanche) dans lequel elle se trouve alors.

C’est là qu’elle rencontre L. qui s’immiscera petit à petit dans sa vie, jusqu’à un point de non-retour. Delphine de Vigan nous emmène sur le fil entre autobiographie et fiction avec une vraie réflexion autour du vrai et de ce que les lecteurs aiment ou non, et nous permet aussi d’entrer (un peu) dans la vie d’un écrivain. Je le conseille vivement.

Rendez-vous la semaine prochaine pour de nouvelles « aventures » …

 

 

One Comment

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s