Hong Kong – Premières impressions

Me voilà de retour de notre petit périple Ho Chi Minh – Hong Kong – Bali – Ho Chi Minh.

Une semaine de découvertes bien différentes (à l’opposé ?) les unes des autres.

Voici donc mes premières impressions sur Hong Kong, ville étonnante, active, pleine de monde …

 

La découverte de Singapour une semaine plus tôt avait été une très belle surprise, au-delà de me faire découvrir pour la première fois une ville aussi moderne, urbaine, dense.

Avec Hong Kong, je ne savais pas trop où je mettais les pieds, un mélange de ce genre de ville dense, avec ses gratte-ciels et ses nombreux habitants, et de Chine peut être traditionnelle, avec en même temps l’emprunte anglaise puisque Hong Kong est remis à la Chine seulement en 1997 après des décennies sous le joug du Royaume Uni.

Me voilà donc dans le quartier de Sheung Wan, tout près de Central, le « centre centre » de Hong Kong.

sdr

Ce serait sans doute partiel de limiter mes impressions sur Hong Kong à Central, cela dit, en trois jours je n’en ai pas eu d’autre que celle d’une ville trop « remplie » : de monde, de buildings, de gratte-ciel, de bus, de passants.

Hong Kong Lemonandjuice (40).jpgC’est la première fois que je visite ce genre de ville où chaque mètre carré est utilisé. A côté à Paris, on respire. A côté à Paris, nos appartements sont gigantesques.

Sur un espace réduit donc, on trouve un nombre de bâtiments et autres tours gigantesques assez fou. Au point que les magasins, restaurants, coiffeurs, sont souvent au 2ème, 3ème ou 4ème étage de ces immeubles.

sdr

sdr

A chaque passage piéton, ce sont des dizaines de personnes qui attendent impatiemment de traverser, dès que les bus, taxis rouges et trams à impériale sont passés.

Hong Kong Lemonandjuice (36).jpgDans le tram, qui est une expérience en soi, si on tend le bras par la fenêtre, on peut toucher le tram qui vient en sens inverse tellement les espaces sont serrés et limités.

dav

Au moment de déjeuner, c’est encore plus la course. C’est plein de minuscules restaurants, des couloirs, des toutes petites pièces, dix tables, où l’on s’entasse pour manger sans chichis côté déco.

 

 

Il faut passer outre pour se régaler d’excellents wondon, mais la première impression peut en rebuter plus d’un. Nous avons découverts ceux-ci à Kowloon, de l’autre côté de Central, accessible en Star Ferry.

mde

Ou bien alors il faut s’enfoncer dans les ruelles, prendre un des nombreux escalators pour tomber sur un joli concept qui donne un peu plus envie.

 

 

On découvre ainsi de petites ruelles un peu moins encombrées, un peu plus calmes, dans le quartier de Sheung Wan notamment.

sdr

sdrPour les amateurs de street art, c’est une ville à explorer parce que l’on tombe sur d’assez belles réalisations.

 

 

En résumé, je ne suis pas encore tombée sous le charme de Hong Kong comme je suis tombée sous celui de Singapour et j’ai sans doute moins exploré la ville, si ce n’est de monter jusqu’au peak, d’où l’on a une très belle vue sur la ville.

davMême chose vu de l’avion en repartant, c’est assez bluffant.

davHong Kong méritera donc sans doute un autre détour pour apprendre à l’apprivoiser et passer outre sa foule. Rendez-vous une autre fois …

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s