Singapour

Singapour – Premières impressions

Alors que je suis bloquée aux Little India Arcades, en plein Little India à Singapour, pour cause de pluie battante, à côté d’esthéticiennes indoues bavardes et rieuses, j’en profite pour faire le point sur ma première journée, étonnante, à Singapour.

Pour commencer, il fait chaud, un peu moins qu’à Ho Chi Minh, mais c’est une chaleur beaucoup plus humide qui fait qu’à peine sortie de l’hôtel qui lui est particulièrement très climatisé (je m’apercevrai ensuite que tout est particulièrement très climatisé : hôtels, magasins, restaurants, et donc particulièrement froids) on se prend une sorte de douche de chaleur, cinq cent mètres plus loin, on se sent déjà … moite …

Bref, il faut chaud sans que le soleil ne soit de la partie : le ciel est plutôt bas et à ce moment là, on commence à comprendre une des particularités urbaines de la ville : une grande partie des trottoirs est praticable sous la pluie, grâce à des passages couverts mais ouverts. Sûre et certaine qu’on les apprécie aussi en cas de grand soleil.

Il est déjà 14h quand j’arrive dans le centre donc je dois déjeuner avant de me lancer à l’assaut de la ville. Ici, on mange partout et tout le temps, ou presque. J’ai lu qu’ici, les gens ne se disent pas « salut tu vas bien ? », mais « salut tu as mangé ? ».

IMG_20170713_134134.jpgJe tombe donc assez vite sur une première food court comme il y en a un peu partout. Le principe : des tables, chaises et petits bancs communs autour desquels se font suite des stands de street food.

A première vue (de Parisienne, certes voyageuse mais quand même), c’est plutôt « roots », rustique disons. Mais il faut se lancer ! Je jète mon dévolu sur des nouilles sautées au bœuf. En échange de seulement 7 dollars (environ 5 euros), on me remet un bip qui se mettra à sonner et vibrer pour que j’aille chercher mon plat quand il sera prêt, self service oblige.

Et là … un régal : c’est copieux, savoureux, cuisiné presque sous vos yeux donc pas de micro-ondes qui tienne; c’est roots, je confirme : on est quasi dans la rue, sur des chaises en bois ou en plastique, couverts et baguettes en plastique mais c’est BON !

Une fois rassasiée, je pars bille en tête vers la baie et ses fameux jardins Gardens by the Bay. Compte tenu des photos et des commentaires que j’ai vus, je veux commencer par ça.

SingapourEt c’est parti pour arpenter les rues hallucinantes côté « moderne » de la ville : les immeubles rivalisent de formes et d’imagination, c’est très très haut, très moderne et aussi très beau. Je pense que c’est la première fois que je trouve aussi belle une ville moderne.

Ils ont réussi à trouver une harmonie malgré la grande variété des bâtiments et, bonne nouvelle, la modernité ici va de pair avec le vert : il y a des plantes, des arbres et des fleurs partout. C’est très aéré et c’est très agréable.

sdr

C’est aussi l’occasion de découvrir une urbanisation très différente de ce que j’ai vu jusqu’ici. Sur mon chemin vers les jardins, environ 45 minutes à pied de l’hôtel, j’ai bien sûr longé et traversé des rues et de larges avenues, mais je suis passée par des passerelles, qui démarraient dans la rue et finissaient dans des centres commerciaux; j’ai pris des escalators pour changer de rue, des souterrains pour éviter de gros carrefours, et tout ça de façon assez fluide.

Dans certains magasins des centres commerciaux est indiquée l’entrée au métro : vous faites du shopping et vous avez l’accès au métro juste là. Idem à l’aéroport où le métro est complètement intégré.

Bref, une vraie petite aventure urbaine, d’autant qu’en tant que piéton ici, on n’est pas franchement roi : il y a assez peu de passages piétons et la règle est claire : on ne traverse pas en dehors de ces passages piétons !

Singapour

On pourrait se dire que c’est une invitation constante au shopping parce qu’il y a vraiment des centres commerciaux un peu partout sur votre chemin, mais c’est surtout une autre façon de voir la ville. C’est varié, et c’est vraiment agréable.

Après une petite heure, me voilà donc arrivée devant la fameuse baie avec devant moi le non moins fameux et hallucinant hôtel Marina Bay Sands avec sa piscine la plus haute du monde, tout en haut là, si, si, c’est possible …

Baie de SingapourJ’avoue que c’est bluffant, du jamais vu me concernant. Pour dire, la dernière fois qu’un panorama en ville m’a vraiment bluffée, c’était la vue sur Rio depuis le Corcovado. Là c’est différent, parce que c’est très urbain, mais la baie est vraiment un spectacle à elle seule, l’eau, les buildings, la quantité de buildings, la fameuse skyline, les reflets, c’est vraiment quelque chose.

Baie de SingapourBizarrement, au lieu de rester un peu là, je pars vers les Gardens by the Bay, c’est un peu addictif, on se dit que si la baie est aussi étonnante, les jardins ce doit être pareil, voir encore mieux.

J’ai lu que la meilleure façon d’y aller c’est de prendre la passerelle au 4ème étage du centre commercial du Marina Bay Sands (cf. ce que je disais juste au dessus) et en effet, c’est une belle ballade qui permet d’arriver au dessus des jardins et là aussi d’avoir une vue hallucinante sur cette forêt urbaine.

Gardens by the Bay SingapourLes fameux arbres sont magnifiques, leurs structures sont colorées et la nature, la vraie, a repris le dessus.

Gardens by the Bay Singapour

C’est étonnant d’inventivité et d’originalité, là aussi, c’est beau, tout simplement. Et c’est immense, ce qui fait que l’on ne se sent même pas dans un lieu touristique qui serait bondé. Pas du tout, et ça fait aussi le charme du lieu.

Après ces heures à marcher, je prends le chemin du retour, sans oublier de passer par le fameux hôtel Raffles.

Raffles hotel Singapour

Il est dans le quartier « colonial » avec notamment l’ancien couvent, Chijmes, qui mérite vraiment le détour : un petit oasis de calme et de verdure en plein coeur de la ville avec plein de jolis cafés et restaurants. Tout est très soigné, c’est vraiment plaisant, on pourrait y passer des heures.

Chijmes Singapour

C’est la fin de ma première journée à Singapour et je suis encore épatée de tout ce que j’ai vu. Reste maintenant à découvrir la suite dans les jours qui viennent …

 

 

 

 

 

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s