Ile d'Olkhon Lac Baikal Russie

7 bonnes raisons de découvrir le lac Baïkal … en hiver !

Grand comme la Belgique, le lac Baïkal, le plus grand d’eau douce de la planète, a de quoi faire rêver : paysages magnifiques, mer sacrée pour les bouriates, pittoresque île d’Olkhon et son village de Khuzir, rien ne manque pour qui cherche le dépaysement.

Plusieurs mois par an, il se couvre d’une épaisseur de glace pouvant aller jusqu’à plusieurs mètres. L’occasion d’expérimenter tout un tas de choses insolites. Voici donc 7 bonnes raisons de choisir l’hiver pour découvrir ce magnifique lac.

1 // Pour monter dans un hydroglisseur pour la première fois

Quand l’hiver est arrivé mais que les locaux ne sont pas encore suffisamment sereins pour vous faire monter dans une voiture et prendre la glace, l’hydroglisseur vous permet d’atteindre l’île d’Olkhon, une expérience courte, quelques minutes à peine, mais qui vaut le détour !

dav

2 // Pour ressentir le froid et se sentir tout petit face aux créations de la nature

En février, les températures atteignent les -25 degrés, autant dire que la nature a largement pris le dessus et que vous ne pouvez que tenter de vous y adapter.

C’est une belle expérience en soi, que de se savoir vulnérable, d’apprécier une petite église surchauffée pour se remettre du grand froid de l’extérieur, mais aussi de sentir l’air gelé entrer dans vos poumons.

Surtout, c’est l’occasion de découvrir toutes les merveilles dont est capable la nature : rives gelées, formations glacées, bulles d’eau ou d’air prises dans la glace, et un blanc uniforme où que vous regardiez …

dav3 // Pour écouter et apprécier le silence sur le lac

Si les traces de pneus restent sur le lac enneigé, le bruit lui s’échappe à peine les rares mini-bus passés.

Devant l’immensité du lac recouverte de glace et de neige, on est saisis par le silence, on a l’impression d’être dans un cocon, douillet, doux, calme, serein …

dav

4 // Pour pêcher des carpes sous un mètre de glace, à l’abri d’une petite tente

Impossible de ne pas essayer ! Un matin tôt, suivez deux pêcheurs locaux, serrez vous dans leur voiture (le matériel de pêche prend beaucoup de place), roulez sur le lac gelé et appréciez le coin de pêche qu’ils vous ont déniché …

Ensuite, déballez le matériel, commencez bien sûr par percer la glace avec une perceuse à glace, vous obtiendrez un trou d’environ 20 cm de diamètre, installez vous sur un tabouret de pêcheur on ne peut plus classique, prenez votre canne à pêche, grande comme un jouet d’enfant, et fixez l’eau un mètre en dessous.

Si vous êtes chanceux, vous sentirez tout à coup une carpe tirer au bout du fil !

5 // Pour déambuler dans le pittoresque village de Khuzir, sur l’île d’Olkhon

Au milieu du lac : l’île d’Olkhon et son petit village de Khuzir. Passer du temps à découvrir les petites rues de Khuzir est particulièrement apaisant.

Dans le village enneigé, vous pourrez croiser quelques vaches très autonomes, la voiture d’un imprudent l’ayant laissée garée un peu trop longtemps, la très jolie église dont Sergei sonne les cloches chaque jour et un tas de jolies maisons en bois colorées.

6 // Pour découvrir la fameuse auberge de Nikita 

Tous ceux qui se posent la question d’aller jusqu’au lac Baïkal auront forcément entendu parler de l’auberge de Nikita, l’un des premiers à avoir contribué au développement de l’offre d’hébergement sur l’île. Et ils auront sûrement lu un peu de tout à son sujet.

Personnellement, je vous recommande d’y passer. D’une part parce que le lieu en vaut la peine : un ensemble de petites constructions en bois avec beaucoup de style, ensuite parce qu’on y trouve un « French Bistrot » très cosy, très chaleureux, sans doute grâce à son poële mais aussi à ses délicieuses soupes et tisanes maison.

Autre bonne idée : le banya russe traditionnel pour ceux qui auraient un peu plus de mal que les autres à supporter le froid. Et enfin Nikita propose d’organiser pour vous de nombreuses activités sur le lac.

7 // Pour aller jusqu’au cap Khoboi et resté époustouflé par les vagues gelées

Le cap Khoboi en hiver c’est … découvrir que la nature est plus forte que toi ! C’est un paysage unique, difficile à décrire et rien de mieux que des photos pour le faire …

davdav

En résumé, le lac Baïkal en hiver c'est ... magique ...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s